3776 Mètres

Publié le par Guillaume

Nous sommes très fier de vous annoncer que nous avons gravi le mont Fuji!!!

Il était écrit sur notre guide que c'etait assez facile de le monter et qu'il était fréquent de croiser des personnes agées (oui!oui!) et de très jeunes enfants.
Donc on s'est dit "pourqoui pas nous ?".
Quoi de plus normal de vouloir voir "au pays du soleil levant"  le soleil se lever???

Pour le fait de croiser du monde je confirme, mais pour l'ascension... On a vraiment eu mal...

Nous sommes donc partis vers 17h à 2300m pour commencer la montée.

Premier choc:
Tout le monde était équipé en vêtements ultra technique. Nous nous sommes alors posés quelques questions et regrettions de ne pas avoir avec nous notre ami boulet ( Hervé, tu rigoles de ma chemise safari alors je voulais pas te louper avec ton petit collant moulant à la M. J.)

Trois heures et demi plus tard, nous nous sommes posés dans un des 3 derniers refuges afin de finir l'ascension le lendemain dans la nuit.
Nous etions assez heureux de se reposer et d'avoir fait ce parcours rapidement.

La nuit a été absolument horrible! Nous etions entassé côte à côte dans des sacs de couchage.Et bien sur, avec notre veine, nous etions entourés par les 2 uniques ronfleurs du refuge.
Malgré mon expérience avec les specimens de ronfleurs de la caserne, nous n'avons pas pu faire grand chose et n'avons dormi qu'une petite heure.

Deuxieme choc:
Nous nous sommes levés à 2h du matin pour assister à un spectacle hallucinant.
Il y avait une file interminable de grimpeurs jusqu' au sommet !!! Les groupes à la queue leu-leu avec la bonne discipline japonaise, et il était très difficile de les doubler tellement il y avait du monde.

Nous sommes alors arrivés juste à tant pour voir le lever de soleil... dans la brume!!!
Nous n'avons donc absolument rien vu...
Un peu déçus du spectacle mais quand même très satisfaits d'avoir été jusqu'au sommet.

Nous avons éffectué la descente peu de temps après avec le reste du troupeau.
Ca n'a pas été du tout la partie la plus facile, et nos jambes peuvent vous le dire.

Enfin nous sommes arrivés épuisés à la station de départ mais satisfait d'avoir relevé ce petit défi.

" La montagne, ça vous gagne" mais je crois que définitivement je préfère la mer.

Haroun Tazieff.

Publié dans Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article