Comment on va au Machu Picchu?

Publié le par Céline & Guillaume

Nous sommes arrivés a Cusco, dernière étape avant le Machu Picchu!

 

Nous nous renseignons justement en ville pour connaitre toutes les alternatives pour s´y rendre.

Bien évidement, plus notre voyage avance dans le temps, plus notre budget rétrécie à vue d´oeil... Alors nous épluchons toutes les options...

 

La plus sympa, c´est de prendre le train pour se rendre à Agua Calientes, la ville au pied du Macchu.

Le souci, c´est que c´est une ligne privée avec une compagnie unique, donc forcément les tarifs s´envolent pour monter dans la belle locomotive à vapeur.

 

Des taxis proposent de nous emmener pour 160 dollars!

"On va réfléchir et puis on vous recontacte..."

 

Bien sur il avait aussi la possibilité de s´y rendre par la célèbre randonnée de "l´inca trail", mais comme vous le savez, la marche, c´est pas notre truc.

 

Nous décidons de nous y rendre en empruntant un bus puis un mini van collectif suivi d´un taxi pour arriver à deux heures de marche d´Agua Calientes, d´après nos sources, à savoir les forums de voyageurs sur internet...

Nous sommes joueurs, et puis un peu fauchés alors on tente, accompagnés de Maggy et Eddy que nous avons retrouvé depuis Arequipa.

Le bon plan, c´est que Maggy a déjà fait cette route il y a trois ans.

 

Nous nous donnons donc rendez-vous pour le lendemain à six heures du matin pour partager un taxi jusqu´à la gare routière.

Premier problème, nous nous réveillons à 6H10... Notre rendez-vous est compromis et le bus part à 6H30...

Nous partons sans meme nous brosser les dents, accostons un taxi et arrivons à la gare à 6H25!

Sur place, nous cherchons nos compagnons de voyage, en vain.

Ils arrivent à la gare à 6H30, en s´excusant de ne pas avoir été au rendez-vous, leur réveil n´a pas sonné. Qu´est ce qu´on fait, on leur avoue que nous aussi ou on leur dit que c´est bon, ca passe pour cette fois?

 

Nous grimpons donc dans notre premier bus qui doit nous déposer à Santa Maria, soit disant à 3H30 de route. Nous y arrivons 6 heures plus tard...

 

Sur place, nous négocions avec un taxi la prochaine étape mais lui demandons de patienter le temps de notre déjeuner. A notre sortie, notre chauffeur a déniché d´autres passagers et se fait la malle sous nos yeux!

C´est reparti pour la négoce avec un autre chauffeur qui accepte meme de nous pousser un peu plus loin que Santa Teresa ou nous devions aller.

(Santa Maria, Santa Teresa, c´était une route prédéstinée pour Céline)

Nous partons sur les chapeaux de roues!

La route est en fait un chemin de cailloux et nous devons gravir une montagne. Il roule vraiment à vive allure sur ce petit chemin oú nous voyons le vide sous nos yeux puisque bien évidement, il n´y a pas de rambarde ni de ceintures de sécurité d´ailleurs. A chaque virage nous serrons les fesses et récitons deux "Je vous salue Marie" pour limiter nos dérapages á quelques centimètres du précipice.

Aprés vingt minutes de torture, Guillaume parvient à demander gentiment à notre Sebastien Loeb sans le froisser, de ralentir l´allure.

Sur la route, il tente quand meme de nous faire payer avant d´arriver à bonne destination et de modifier le tarif initialement négocié.

Nous ne lachons rien, et il nous emmene jusqu´à la fin de la route puisque un trou béant au milieu de la montagne nous empeche de poursuivre.

 

De là, nous devons prendre un cable pour nous rendre sur l´autre rive en nous installant à trois dans un porte charge.

Nous prenons place et c´est parti, nous sommes suspendu par un cable à 20 mètres du vide et de la rivère.

On rigole mais on se dit quand meme que c´est pas ce qu´il y a de plus sur et que si nos mères nous voyaient...

 

De l´autre coté, un longue marche de trois heures le long de la ligne de chemin de fer nous attend.

La nuit tombe et bien sur en bon routards nous n´avons qu´une lampe dynamo pour nous quatre!

Nous arrivons à Agua Calientes (sain et sauf) après 18 heures, soit plus de 12 heures aprés notre départ de Cusco mais n´avons dépensé que 27.50 soles chacun pour y parvenir, soit environ 7 euros!

Prochaine étape: le Machu Picchu...

 

Céline et Guillaume.

Publié dans Perou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K

Y avait surement plus simple, mais effectivement, peut-etre pas a ce prix la... Et puis la tyrolienne, ca vaut quand meme son pesant de cacahuetes !!! Et qui sont ces Maggy et Eddy qui nous font
tant de concurrence ? Nous on ne vous pas remplaces en Nouvelle Zelande ! Allez, on n'est pas rancuniers...
Plein de gros bisous


Répondre
S

Vous êtes bien courageux!!! Vive le Machu picchu....Bises


Répondre
B

ça fait 0,4 euro par heure, c'est pas cher, lol!


Répondre
C

je vais indiquer cette possibilite au routard! quand on dit que le temps c'est de l'argent!vous me rappelez de lointains souvenirs ou j'avais pris le train avec les autochtones et parcouru le
chemin de l'inca et dormi sur le site avec pour seule protection une couverture de survie; puis le reveil sur le site magique! bonne decouverte bisous


Répondre
D

Coucou vous 2 ( ou 4 en comptant vos 2 amis ) . Et bien dîtes donc , c'était plutôt hard votre périple ( quelle horreur tout ce vertige sur la route et sur le cable !) . Vous êtes de + en + doués
pour faire des économies , bravo !!! Alors cette fameuse citadelle inca ? Vous devez en prendre plein les yeux , nous attendons vos photos avec impatience . Votre départ de ce lieu va se faire dans
les mêmes conditions ?C'est quoi la prochaine étape ? Attention à vous quand même , profitez un max . Gros bisous .


Répondre